Bertrand Depont (à gauche), nouveau président du TGC, et Vincent Rabusseau, l'ancien président. - Bertrand Depont (à gauche), nouveau président du TGC, et Vincent Rabusseau, l'ancien président.

Bertrand Depont (à gauche), nouveau président du TGC, et Vincent Rabusseau, l'ancien président.

 

Après huit ans de bons et loyaux services, Vincent Rabusseau a raccroché son tablier de président du Tours Gymnastique Club. Il a réussi à remettre sur pied ce club qui lui tenait à cœur alors que celui-ci était à deux doigts de disparaître. Bertrand Depont reprend le flambeau, appuyé par douze membres du comité directeur, dont quatre nouveaux jeunes entrants.

Fort de 140 licenciés dont 90 compétiteurs, le TGC représente la plus grosse section de gymnastique compétitive de Tours. Ce club UFOLEP (Union française des œuvres laïques d'éducation physique) a pour objectif les qualifications en finale des équipes majeures au championnat de France. Bertrand Depont évoque « cette transition en continuité qui a pour volonté d'assurer nos excellents résultats depuis cinq ans. Nous sommes l'un des meilleurs clubs régionaux en compétitions masculine et féminine. Depuis dix ans, les résultats des garçons sont les meilleurs sur la région UFOLEP. » 
Bertrand Depont poursuit « Nous occupons la seule salle spécialisée de Tours, au gymnase François-Clouet que nous partageons avec un autre club. Nous souhaiterions avoir des créneaux supplémentaires afin de pouvoir évoluer. Nous avons dû refuser une cinquantaine d'inscriptions, faute de place et avons dû changer le lieu d'entraînement d'une vingtaine de petits, qui se retrouvent désormais au gymnase du Hallebardier à Tours centre. » 
Le président tient à saluer « le vrai effort de nos 25 bénévoles très investis dans le club et de notre salariée. »

La Nouvelle République - 09/12/2016

 

 

f